Select Page

Alors raconte-moi ! Qu’est-ce que ça t’a fait de te remettre à rêver ? (si tu n’as pas lu l’article précédent, tu peux le retrouver sur ce lien). Quelle vibration as-tu ressenti en te reconnectant à l’enfant que tu étais ?

La deuxième étape du cycle du Projet sert à mettre des mots sur cette vibration intérieure qui est de l’ordre de tes valeurs personnelles. Nous faisons appel pour cela à ta partie 8 soit celle de la leader.

Pourquoi la leader ? Parce la leader s’appuie sur quelque chose pour aller vers ce quoi elle se sent portée. Elle est donc appuyée sur son échelle de valeurs soit sa colonne vertébrale interne.

Prête à être la leader de ton projet ?

 Dans cette étape, nous continuons donc ton exploration interne afin de connaître qui tu es vraiment et non comment la société te définit en fonction de ce que tu fais ou ce que tu as. Ceci, afin de valider ce que tu veux pour toi en fonction de tes valeurs avant de rentrer dans l’action.

Cette étape est très puissante pour deux raisons. Elle vient renforcer l’étape précédente du rêve en ancrant à l’intérieur de toi les éléments importants et elle te donne aussi la direction à suivre basée sur ce qui vient de ton cœur et tes ressentis internes. Elle te permet de mettre à jour ta boussole intérieure et de savoir le pourquoi tu entames ce parcours.

Je suis convaincue qu’une personne alignée sur ses valeurs et à l’écoute de sa boussole intérieure aura beaucoup plus de facilité à tenir le cap de son projet dans les étapes périlleuses qui se présenteront, car elle pourra toujours se rattacher à quelque chose. Ceci lui permet de rester proactive plutôt que de subir les contraintes, ainsi que d’évaluer chaque chose entreprise, chaque décision à prendre en fonction de ce qui lui est propre et non pas ce que l’environnement (proches, société, système) lui dicte de faire.

Alors, es-tu prête à revenir d’abord à toi avant d’écouter les autres ?

Ah, j’entends des objections pointer le bout de leur nez…

« Mais je ne peux rien faire sans les autres » ou
« mais qu’est-ce que les autres vont penser de moi » ou encore
« c’est vraiment égoïste de ma part ».

Pour la première objection, rassure-toi, nous ferons appel aux autres un peu plus tard dans le cycle lorsque nous parlerons de la partie 6 celle des alliances. Nous ne les oublions donc évidemment pas.

En ce qui concerne la deuxième objection, cette étape nécessite vraiment l’écoute intérieure de soi et non ce que les autres pensent, jugent ou nous suggèrent de faire. A nouveau comme déjà mentionné plus haut, écouter sa partie 8, c’est revenir à ce qui fait de nous une personne, un être extraordinaire versus comment nous nous définissons par ce que nous faisons et ce que nous avons.

Quant à être égoïste, la dernière objection, c’est une notion culpabilisante qui nous a été inculquée. Il est dès lors temps de faire fi, pour un cours instant, de ce qui nous est extérieur.

Le suivi de ce cheminement demande d’aller à l’encontre de beaucoup de choses que tu as apprises durant ton enfance, reçues de ton environnement et de ce que le système et/ou la société veulent de toi. Es-tu prête à te déprogrammer pour te reprogrammer dans le sens de tes rêves ?

Pour illustrer cette étape, je souhaite te partager le récit de vie de Jeong Kwan qui me touche énormément tellement elle incarne ses valeurs. C’est une femme none à l’Ermitage de Chunjinam dans le Temple de Baekyangsa en Corée du Sud. Elle est une très fine cuisinière, mais elle ne se définit aucunement comme Cheffe bien que sa cuisine est aujourd’hui comparée à celles des plus grands chefs autour du monde. Pour elle, elle est simplement none alors que si elle avait suivi ce que la société voulait d’elle, elle serait mariée à l’heure qu’il est.

Jeong a appris à cuisiner en regardant sa maman faire. Un jour, elle a répliqué ce qu’elle avait observé et elle voulait en même temps faire plaisir à sa maman. Lorsque sa maman a découvert ce qu’elle savait faire, Jeong a ressenti de l’Amour provenant de sa maman et elle a eu envie de lui ressembler. C’est ce qu’aujourd’hui en tant que none, elle transmet en cuisinant, car une none est une mère pour tous et elle leur donne ce qu’elle a reçu de sa maman soit l’esprit maternel.

Elle ne fait pas simplement quelque chose ou juste de la nourriture pour une famille. Elle est, elle incarne les valeurs maternelles reçues de sa maman et est dans l’état d’esprit de partager une grande quantité de nourriture et d’Amour.

Etre en lien avec soi, avec ses valeurs, nous permet donc de mettre des comportements en place alignés sur celles-ci et nous amener dans un raffinement. Un raffinement qui se ressentira et qui amènera une expérience émotionnelle forte aux autres. Et cela, chacune d’entre nous l’a en elle.

C’est aussi ici que tu peux définir ta mission. Dans quoi sens-tu que tu veux apporter quelque chose au monde ?

J’en reviens à Jeong Kwan, celle-ci se rend parfois en ville pour aller donner des cours à la filière des arts culinaires de l’Université de Jeonju. Dans sa mission, elle n’enseigne pas aux gens, mais elle explique la cuisine du Temple et en quoi elle peut nous faire changer. Elle veut réunir les gens autour d’une nourriture saine, qui rend heureux et qui permet un épanouissement collectif face au bouleversement de la culture gastronomique devenue occidentalisée dans les habitudes des jeunes coréens.

Entamer un projet, nous le faisons d’abord pour nous, mais pour que celui-ci soit encore plus porteur, à l’image de Jeong Kwan, il est impératif qu’il nous permette d’avoir un impact positif sur le monde, qu’il nous permette de remplir notre mission soit d’être une leader. Pour la remplir, la première dynamique à suivre est celle du lien, soit être en cohérence avec nos valeurs et d’être en connexion avec ce qui nous entoure les autres, l’environnement.

La prochaine étape s’intéresse justement à cet impact positif sur le monde et nous allons faire appel cette fois-ci à ta partie 2 en se posant la question « qu’est-ce que les autres ont à gagner à ce que je le fasse ? ». Je te donne donc rendez-vous très vite sur ce même blog.

Ou si tu veux en découvrir plus, tu peux t’inscrire à la newsletter sur cette page. Tu recevras plein d’autres histoires, idées, informations sur le parcours de l’entrepreneuriat qui ne seront pas éditées sur ce blog.

A bientôt !

Écouter cet article